La Tragique Histoire d'Hamlet - Création 2003

Spectacle de Tragedia dell'Arte d'apres le texte de William Shakespeare.          
Création novembre 2003 - Chai du Terral à st Jean de Védas


Titre : La Tragique Histoire d'Hamlet, Prince de Danemark
Auteur : William Shakespeare
Adaptation/Mise en scène : Luca Franceschi
Décors/Masques : Stefano Perocco
Costumes : Rosalba Magini
Lumières : Loredana Oddone
Avec :
Anne Beliard : La Reine Gertrude
Patrick Dupont : Le Roi Claudius
Luca Franceschi : Le Prince Hamlet
Gérard Lacombe : Polonius - Un Fossoyeur
May Ortiz : Ophelia
Jean-Serge Dunet : Laërte - Rosencrantz - Le Capocomico
Angelo Crotti : Arlequin - Guildenstern - Le Fossoyeur
Nathalie Robert : Bernardo - La Comédienne
Thomas Daviaud : Marcellus - Le Jeune Comédien - Osric


Régie Lumières : Richard Marti
Régie Son et Plateau : Sébastien Tissot

Durée du spectacle : 2h30
Avec le soutien de la DRAC et du Conseil Général de l'Hérault

Le désir de la Compagnia dell’Improvviso est de confronter cette pièce à un style de théâtre de tradition italienne : la Commedia dell’Arte, un théâtre, qui grâce à sa gestuelle, brise les frontières linguistiques et puise sa force dans la diversité des cultures de ses interprètes.

Depuis les débuts de la Commedia dell’Arte ( à la moitié du XVIème siècle ), ses comédiens, saltimbanques et farceurs, ont défendu la nécessité de puiser dans la tragédie les thèmes et sujets de leur répertoire. Détenteurs de mille astuces pour provoquer le rire, avec la volonté de susciter l’émotion, ils étaient bien conscients que la présence de l’un sublime l’autre, et que le théâtre trouve là sa véritable force.

Souvent tout au long de l’histoire, on a oublié cette particularité essentielle de ce style de théâtre, il était plus facile de se référer à la Commedia dell’Arte parlant de bouffonneries et de pantalonnades afin de bien distinguer le " Théâtre sérieux " du "Théâtre de foire".

Ainsi, Commedianti dell’Arte que nous sommes, nous voulons retrouver ce théâtre où la tragédie et la comédie sont côte à côte pour nous raconter des histoires parfois plus tendres, parfois plus violentes mais toujours capables de nous faire passer du rire aux pleurs, comme dans les moments de la vie les plus intenses.

Shakespeare nous a donné dans son oeuvre des exemples magistraux de tragi-comédie. Hamlet en est un, même si, alors que le drame est évident et qu'il s’agit d’une histoire sombre de vengeance et de mort ; le comique semble à peu près absent, mais il est là, plus sournois, prêt à bondir.